brassage fort Archives » Soudometal
Currently browsing category

brassage fort

Le brasage fort

Le brasage fort a les mêmes bases que le brasage tendre (au niveau de l’assemblage et de la diffusion). La principale différence …

Le réglage

La force de la flamme varie en fonction du débit de gaz. Puis le réglage de l’arrivée d’oxygène permet d’obtenir  une flamme bleue et puissante.  Une règle à retenir : une flamme molle rouge indique un manque d’oxygène.

Au cuivre ou à l’argent

Pour exécuter un brasage fort avec une brasure à base de cuivre ou d’argent, procédez de même que pour le brasage tendre : le métal en fusion se répandra entre les pièces par capillarité. Dégraissez au préalable les parties à assembler en les ponçant au papier fin, puis enduise-les de flux antioxydant.

chalbrasage

La lampe à souder

La flamme de la lampe à souder est produite par la combustion d’un mélange de gaz butane ou propane avec l’oxygène de l’air. Cette flamme est moins puissante que celle du chalumeau oxy-acétylénique (voir plus loin), mais la température qu’elle fournit peut atteindre 700°C.

Application de la brasure

Approchez la baguette de brasure, légèrement inclinée, sans l’exposer à la flamme.  En règle générale, la quantité à appliquer est égale à une fois et demie le diamètre du tube. Dès que l’alliage s’est répandu, cessez de chauffer et laisser refroidir.  Eliminez les excédents.

Le Chauffage

Il faut maintenant porter l’outil (lampe à souder ou chalumeau) à la température requise : elle se situe, dans le cas du brasage tendre, entre 90 et 450°C. Approchez le fil d’étain de la source de chaleur pour vérifier si la température est atteinte.